Les pièges à éviter quand on crée un site marchand

Depuis la fin des années 2000, le commerce en ligne connait une croissance exponentielle et explose les records d’année en année. Pour autant, créer un site marchand n’est pas forcément synonyme de réussite. Il est primordial de connaître les différents pièges et de savoir les éviter pour pouvoir mener à bien votre projet et arriver au succès escompté au lancement.

Négliger le nom de votre boutique en ligne

Le choix du nom de votre boutique en ligne est très important. Ceci doit permettre à vos clients de se souvenir facilement de vous. En plus d’être facilement mémorable, le nom de votre boutique doit aussi être original et accrocheur. Sur Internet, vous avez des outils gratuits qui vous permettent de générer une marque de commerce facilement. Il vous suffit d’indiquer quelques mots relatifs à votre activité et vous recevez différentes suggestions. Il ne vous reste plus qu’à choisir.

Ne pas élaborer un cahier des charges précis et détaillé

Comme pour tout projet d’entreprise, la création et le lancement d’un site marchand requièrent de la méthode et de la rigueur. Pourtant, de nombreux e-commerçants sont tombés dans le piège de la facilité en pensant que vendre en ligne est facile. Ce qui remet inévitablement en cause la croissance et la pérennité de leur site e-commerce. Aussi, avant de créer et de lancer votre boutique en ligne, il est nécessaire d’élaborer un cahier des charges et un business plan en adéquation avec les objectifs de départ et de développement. Vous devez adopter une approche globale englobant les éléments essentiels de l’offre commerciale. Pour une maitrise totale, vous devez prendre en considération les besoins de votre cible, la concurrence, etc.

Ne pas définir une stratégie webmarketing dès le lancement

En matière de commerce, qu’il s’agisse de vente en magasin ou de vente en ligne, la définition d’une stratégie marketing fait partie des préalables au lancement des activités. Pour cause, il vous sera tout simplement impossible d’actionner les bons leviers au moment opportun afin d’attirer les prospects, générer du trafic qualifié et booster votre chiffre d’affaires. Lors de la phase de réflexion précédant le lancement de votre site marchand, vous devez déjà penser aux différents leviers de la vente en ligne tels que le SEO, le SEA, les places de marché, etc. Par ailleurs, vous devez faire attention à l’animation de votre site e-commerce. La mise en ligne ne vous garantit pas la visibilité et la notoriété.

Vouloir avancer trop vite et se lancer à l’instinct sans réfléchir

Pour un site marchand, certains aspects revêtent une importance capitale et affectent directement l’attractivité. Il en est ainsi de l’architecture et de la navigabilité de votre boutique en ligne. Pour ce qui est de l’architecture, elle est cruciale pour la lisibilité de votre site et le développement de votre image de marque. Elle doit également tenir compte des objectifs et optimiser le confort utilisateur. Il en est de même de la navigabilité. Votre site marchand doit apporter des informations pertinentes et faciles d’accès. Ce qui implique un menu construit et ergonomique, un maillage interne optimisé, des modules de contact, etc. Enfin, vous devez penser à la veille concurrentielle et l’évolution potentielle de votre site e-commerce.

Ne pas maîtriser son investissement financier et ses ressources

Même si vous êtes motivé à l’idée d’entreprendre et de devenir un e-commerçant, vous ne devez pas pour autant foncer tête baissée. La mise en place d’un projet digital bien pensé et ficelé vous garantit un meilleur contrôle des coûts d’investissement. Ne vous précipitez pas à ouvrir votre site marchand. Si vous dépensez la quasi-totalité de votre budget dans la création de la boutique en ligne, l’achat du nom de domaine, etc., vous ne disposerez plus des fonds nécessaires pour mener des campagnes de promotion, et générer du trafic et des ventes. De même, un site e-commerce ne tourne pas tout seul. Entourez-vous d’une équipe compétente et complémentaire. Si embaucher des stagiaires réduit vos coûts, cela diminue votre compétitivité. Ainsi, ne soyez pas radin.

Négliger la règlementation sur les plateformes numériques et les pièges juridiques

Beaucoup n’y prêtent pas réellement attention. Pourtant, les plateformes numériques sont soumises à une règlementation stricte. Vous avez l’obligation de fournir aux utilisateurs de votre site marchand une information transparente et loyale. En effet, tout manquement vous expose à des sanctions de la part de la répression des fraudes. En plus, vous ne devez pas tomber dans les pratiques illégales pour générer du trafic sur votre boutique en ligne et cannibaliser la notoriété d’un site concurrent. À titre d’exemple, vous n’avez pas le droit de faire apparaitre le nom d’un concurrent quand vous choisissez votre nom de domaine. Appelée cybersquattage, cette forme de parasitisme peut être assimilée à de la contrefaçon et lourdement sanctionnée par les autorités compétentes.