Service d’impression 3D : une révolution ?

Depuis une dizaine d’années, l’impression 3D chamboule la production industrielle dans divers secteurs. On parle même d’une nouvelle révolution industrielle. Mais comment les différents secteurs de l’industrie utilisent-ils ce service ? La réponse se trouve dans notre article.

Three dimensional printing machine,3D printer.

Service d’impression 3D : une nouvelle ère industrielle

Pour grand nombre de personnes, le service d’impression 3D reflète les dernières innovations technologies un peu futuristes, mais difficilement accessibles. On imagine plutôt cela comme un terrain de jeu pour les passionnés, dans le même style que la réalité virtuelle. Pourtant, dans le monde industriel, le service d’impression 3D est en train de faire son chemin et ressemble, pour certains, à une nouvelle révolution industrielle.

Cela fait plus de dix ans que plusieurs grandes entreprises à la pointe de la technologie se sont dotées de services d’impression 3D. Les amateurs d’impression 3D sont souvent localisés dans les secteurs de l’automobile ou de l’aéronautique. On citera Peugeot, Airbus ou encore Safran qui ont fait partie des premiers à utiliser le service d’impression 3D dans leurs entreprises.

En 2013, c’est 56 000 imprimantes 3D qui ont été vendues dans le monde. Et en 2014, le marché a explosé en augmentant de 64%.

Les avantages des services d’impression 3D

Gain de temps

Il y a un avantage considérable très prisé par les industriels, c’est le gain de temps. Effectivement, malgré l’image que l’on a du travail long et fastidieux d’un service d’impression 3D, c’est une technologie qui permet de créer des prototypes très rapidement et très facilement. Cela fait gagner beaucoup de temps sur la chaîne de production, mais permet aussi de faire des économies sur le long terme.

Imaginez, dans le monde automobile, le prototypage des pièces détachées et même des moteurs à l’imprimante 3D permet de faire des économies de temps et d’argent considérables tout en intensifiant l’innovation.

Production sur-mesure

Grâce au service d’impression 3D, les industriels peuvent proposer bien plus facilement à leurs clients des produits personnalisés et adaptables. Encore dans le secteur de l’automobile, la réalisation de pièces détachées personnalisées peut être réalisée sans perte de temps. Et comme le prix ne fluctue pas énormément en fonction de la personnalisation, le service reste attrayant pour les clients.

On peut s’amuser à penser que, dans un avenir proche, le service d’impression 3D permettra de designer les objets selon nos besoins en adaptant et en choisissant même les fonctionnalitées.

Service d’impression 3D : vers une production en série ?

Le service d’impression 3D existe depuis les années 2000, mais c’est à partir de 2010 que les machines commencent à être assez précises, et proposent alors un choix de matériaux plus vaste. Malgré la progression fulgurante du service d’impression 3D, il reste un frein majeur à sa démocratisation, c’est le temps de fabrication. Des pièces complexes et imposantes peuvent prendre plusieurs dizaines d’heures à être imprimées.

Il n’est donc pas possible d’imprimer un véhicule en entier grâce au service d’impression 3D. Quoique, pour le cinéma, cette technique est utilisé pour créer des décors et des voitures qui ne seront, au final, pas fonctionnelles.

Pour l’instant, le temps de production trop long ne permet pas encore la production en série de pièces majeures dans les différents secteurs de l’industrie.

Service vert avec la relocalisation de la production

Malgré quelques freins, le service d’impression 3D a un avenir prometteur dans la relocalisation de la production. Grâce à la production de petites pièces et de petits objets en série ou personnalisables, cette technologie pourrait bien être rentable en offrant un coût de fabrication faible et une très bonne qualité.

Le service d’impression 3D pourrait donc nous mener vers une économie plus locale et circulaire. La preuve, des ateliers de service d’impression 3D ont permis de produire rapidement et sur tout le territoire du matériel médical et des visières de protection pendant la crise du Coronavirus.