Phishing : 18 millions d’attaques par jour ont été enregistrées en 2020

Le phishing, aussi appelé l’hameçonnage, est une technique qui consiste à usurper l’identité d’un organisme afin de récupérer les données personnelles d’un utilisateur. C’est une technique malveillante et frauduleuse qui a souvent pour finalité le vol d’argent ou d’identité. Au cours de l’année 2020, Google a recensé près de 18 millions d’attaques par jour.

Phishing, l’attaque frauduleuse qui émerge sur le web

Avez-vous déjà été victime d’une attaque de phishing ? Le phishing est également appelé l’hameçonnage et s’avère être une technique malveillante. Effectivement, les agresseurs professionnels du phishing procèdent à l’envoi d’un courrier ou d’une notification électronique en usurpant l’identité d’un organisme (une banque, un site marchand, un site de streaming…).

Ce message électronique, bien souvent, vous demande de confirmer certaines informations personnelles. Par la suite, l’objectif est de récupérer vos données personnelles afin de voler de l’argent ou votre identité. Vous l’avez compris, l’hameçonnage est un procédé frauduleux qui peut avoir des conséquences très graves.

Cette nouvelle forme d’attaque est véritablement en recrudescence sur le web et fait de nombreuses victimes chaque année. Avec l’essor du web et de la digitalisation, tous les internautes deviennent des cibles potentielles et les attaques sont présentes. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de trouver une solution anti-phishing afin de ne pas être victime d’une extorsion d’argent ou d’identité.

Record des sites et des attaques de phishing en 2020

Récemment, le moteur de recherche le plus utilisé, Google, a dévoilé les chiffres clés concernant le phishing sur l’année 2020. Le nombre de sites d’hameçonnage a connu un record pour l’année avec un total de 2 millions. Parallèlement, le moteur de recherche a enregistré près de 18 millions d’attaques subis par jour et par les internautes.

En moyenne, ce sont environ 46 000 attaques d’hameçonnage qui sont faites par semaine. Plus particulièrement, le 1er semestre 2020 a été marqué par ce phénomène émergeant étant donné que plus de 58 000 attaques étaient enregistrées par semaine. En ce qui concerne le second trimestre, les chiffres ont quelque peu diminué pour atteindre 42 000 par semaine.

Compte tenu de l’avènement du web et des utilisateurs d’Internet, il est indéniable que ce type de techniques malveillantes soit de plus en plus utilisé. Effectivement, la cybercriminalité est en pleine recrudescence.

L’hameçonnage s’avère d’autant plus dangereux dans la mesure où de nombreuses informations personnelles sont enregistrées sur le web que ce soient les données personnelles ou financières. C’est pour cette raison qu’il est primordial de vérifier les courriers électroniques ainsi que leur provenance.