Les caméras thermiques pour la détection de problèmes industriels

Les caméras thermiques peuvent détecter les zones à problème d’une machinerie là où les autres outils d’inspections ne peuvent être employés. C’est le cas d’objets en mouvement (laminoir, transporteur à courroie, engrenage…), ou lorsque les opérations sans contact sont requises par mesure de sécurité (températures trop élevées, risque d’électrocution…).

Utilité d’une caméra thermique en milieu industriel 

La caméra thermique permet de révéler de nombreux types d’anomalies qui peuvent toucher une unité de production. Elle peut détecter une défaillance dans le système de refroidissement, de combustion ou de propulsion. Dans ce cas, elle décèle les problèmes grâce à sa capacité à diagnostiquer les dissipations thermiques, les anomalies de températures et les points chauds ( voir https://lescamerasthermiques.com/ ) La caméra thermique peut aussi trouver les frottements anormaux des pièces, les corrosions ou les décollements.

Champ d’application de la caméra thermique à usage industriel

La caméra thermique permet d’effectuer des inspections complètes et précises de votre installation. A titre d’exemple, elle permet :

  • de détecter une défaillance ou une mauvaise connexion dans un panneau de commande,
  • d’inspecter minutieusement les moteurs (roulement, lubrification, alignement des arbres, état d’usure, raccordement électrique, évacuation de refroidissement…
  • diagnostiquer les pannes d’un compresseur en détectant des différences de température dans diverses parties de compresseurs,
  • vérifier l’état de l’alimentation

Critères de choix d’une caméra thermique

La caméra thermique doit être adaptée à vos besoins, mais aussi et surtout dotée d’une très haute qualité d’image et de résolution pour permettre un diagnostic précis. Voici les critères de choix importants pour l’achat d’une caméra thermique :

  • une caméra thermique qui propose des données exactes et exploitables
  • une plage de température très large ou ajustable (-20 °C à 1200 °C, soit-4 °F à 2 192 °F)
  • un appareil capable de mesurer avec précisions les différences de chaleur observées sur la cible.
  • une caméra qui stocke et affiche les formats de fichiers standard pour que le fichier puisse être lu et analysé par d’autre personnes qui utilise d’autre logiciels (collègue, cabinet d’étude, technicien travaillant en externe…)
  • une caméra thermique dotée d’un logiciel de diagnostic polyvalent (détection de gaz, de pont thermique, d’humidité…)
  • outil léger, ergonomique, plus facile à utiliser
  • un produit dont le vendeur offre une garantie et la possibilité d’un service après-vente comme Flir .