Indémodable parquet : Lequel choisir pour votre logement

Vous venez d’acquérir votre logement, vous en êtes ravis. Mais il manque un petit quelque chose, un petit plus qui rendrait votre habitat chaleureux et plus cosy. La solution ? Un parquet ! Qui ne rêve pas de pouvoir marcher pieds nus chez soi sans avoir froid ? Le parquet est le revêtements de sol le plus choisi des Français. Avec son style chic et authentique, il se marie parfaitement avec le style moderne ou ancien. De plus, il est très facile d’entretien. Mais quel parquet choisir entre le stratifié, le massif, le contrecollé, le flottant,  Nous allons les détailler, voir quelles sont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le parquet massif

Le parquet massif est le parquet par excellence. Il est le plus noble et le plus traditionnel car sa structure est composée d’une seule essence de bois sur toute son épaisseur. Les essences les plus connus sont le chêne, le châtaigner, le hêtre et les bois exotiques comme le bambou ou le teck.

L’ avantage premier de ce parquet est qu’il a une grande durée dans le temps (100 ans) et peut être poncé à plusieurs reprises si son épaisseur est suffisante.

Son inconvénient est qu’il coûte plus cher que les autres parquets (entre 40 et 140€ le mètre carré).

Le parquet contrecollé

Contrairement au parquet massif, celui-ci ne se compose pas d’un seul et même bois. Il est constitué de 2 à 3 couches de bois différents. Chaque bois apportant sa qualité. La couche de bois supérieure appelée le parement est en bois noble et donne l’aspect d’un parquet massif.

Les avantages de celui-ci sont qu’il propose une grande variété d’essences de bois et qu’il imite donc parfaitement le parquet massif tout en étant plus abordable.

Les inconvénients sont qu’on ne peut le poncer à répétitions (c’est à dire pas plus de 6 fois) et que sa durée de vie est moitié moins longue que le parquet massif (50 ans).

Le parquet flottant

Le parquet flottant représente aujourd’hui 50% des ventes de parquet tant ses avantages sont nombreux. C’est l’assurance d’une qualité à moindre coût. Il est destiné à être posé sur un matériau déjà existant.

Ses avantages sont une pose simplifiée et rapide, un entretien  facile et il n’a pas besoin de finition. De plus, il a un excellent rapport qualité/prix.

Ses inconvénients sont que sa stabilité dans le temps est inférieure aux autres parquets et qu’il est moins authentique car il n’est pas composé uniquement de bois.

Le parquet stratifié

Contrairement aux autres énumérés ci-dessus, il ne peut pas réellement rentrer dans la famille des parquets. On parle normalement ici de sol stratifié. Il se constitue de fines particules boisées sur lesquelles on a posé une feuille de décor qui imite l’essence du bois choisie. Il existe deux sortes de parquet stratifié, le bois orienté (résistant mais cher) et l’aggloméré (prix abordable mais fragile).

Ses avantages sont qu’il est résistant, facile d’entretien et très esthétique.

Les inconvénients de ce type de parquet sont qu’il possède une moins bonne stabilité et qu’à l’usage il se dégrade plus vite. Impossible de le poncer étant donné qu’il n’est pas en bois, donc s’il subit un impact, il faut le changer.