Djvu / Technologie / HTTPS : Certificat SSL, SSL WildCard, quelles différences ?
SSL , SSL WildCard

HTTPS : Certificat SSL, SSL WildCard, quelles différences ?

Le protocole SSL, c’est-à-dire : Secure Sockets Layer, est grandement utilisé de nos jours. Les développeurs de sites internet ainsi que les grandes entreprises en ont besoin pour sécuriser leur activité en ligne. Par exemple, celles qui interviennent dans le monde du e-commerce, administration, banque… Bref, tout ce qui nécessite inscription et échange de données personnelles. Seulement, quel certificat choisir parmi les nombreuses catégories qu’il y a ?

Pourquoi utiliser un HTTPS ?

La majorité des sites sur internet utilisent actuellement le HTTPS. C’est un protocole du même concept que le HTTP, sauf qu’il est en version plus sécurisé. Pour cela, il suffit d’utiliser un certificat SSL. Bien qu’il existe en plusieurs catégories, ils ont le même but : protéger les sites des internautes malveillants. Cependant, chacun d’eux ont leur spécificité, comme le : certificat SSL standard et le certificat SSL Wilcard.

A propos du certificat SSL

Un certificat SSL se charge de sécuriser un seul domaine. Or, un domaine existe sous deux différentes versions : https://domaine.com et https://www.domaine.com). Ainsi, il n’agit pas dans les sous-domaines. C’est pourquoi il est moins cher par rapport aux autres certificats. Cependant, on distingue trois types de certificats SSL : le DV (domain validation) , le OV (organization validation), et le EV (extended validation).

Qu’en est-il du certificat SSL Wilcard

Aussi connu sous le nom de certificat générique, le certificat SSL Wilcard agit dans une branche un peu plus large. Il identifie les sous-domaines en plus du domaine en question. Or, le nombre de sous-domaines qu’il peut traiter est illimité. Il se caractérise par une étoile comme suit : *.mondomaine.fr. Ce sera cette étoile qui sera remplacée par un sous-domaine du même niveau, tel que : blog.domaine.fr, machin.domaine.fr, etc.

L’usage de plusieurs certificats SSL pour divers sous-domaines est donc inutile. L’économie sera au rendez-vous ! De plus, la gestion de l’ensemble du site se fera de manière plus simple, ce qui est notamment bénéfique lors des renouvellements de certificats. Au vu de tous ces avantages, il est évident que le prix du certificat SSL Wilcard soit élevé par rapport au certificat SSL normal.

Toutefois, il ne faut pas confondre le certificat SSL Wilcard et le certificat SSL SAN. Ce sont deux certificats bien différents l’un de l’autre, car le certificat SSL SAN se charge plutôt de protéger plusieurs domaines ou adresses IP.

 

Lire également : RECOMMANDATIONS DE SÉCURITÉ CONCERNANT L’ANALYSE DES FLUX HTTPS

LIRE AUSSI

ULCO Sakai

ULCO Sakai, la plateforme pédagogique de l’ULCO

Un espace numérique d’apprentissage L’Université du Littoral-Côte-d’Opale (ULCO) fait partie des universités nouvelles de France. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *