Crise sanitaire : l’équipe d’Azure de Microsoft préfère prévenir que guérir

Alors qu’un peu partout dans le monde les équipes en charge de la crise sanitaire ont semblé dépassées à certains moments, la direction d’Azure a pris la décision de prendre les devants afin que tout se déroule bien si une augmentation de la demande advenait dans les jours qui viennent. Le message est clair : les établissements médicaux auront préséance sur tous.

Qu’est-ce que Microsoft Azure ?

Azure est un produit de Microsoft qui offre l’hébergement d’applications et de données ainsi qu’une gamme de services qui incluent le workflow, le stockage et la synchronisation des données, la gestion de contacts ainsi que plusieurs autres. Pour ceux qui voudraient en savoir plus, il existe des formations Microsfot Azure.

Priorité au corps médical

C’est par un blog que les dirigeants de l’équipe a fait l’annonce détaillée des mesures qu’elle entend prendre si son service de Cloud venait à être débordé de demandes, durant la crise. Ce qu’il faut en retenir, c’est qu’au besoin, l’entreprise privilégiera les établissements médicaux et le personnel soignant, avant de répondre aux demandes de ses autres clients.

À l’intérieur du blog, on y décrit l’ordre de priorité qui aura lieu si les services venaient à être débordés. En tout premier, les demandes des services de santé et des urgences seraient traitées. Ensuite, l’entreprise répondra aux besoins des infrastructures organisationnelles des gouvernements et enfin aux télétravailleurs qui se joignent à ceux-ci pour assurer le bon déroulement des opérations.

Azure indique aussi que pour le moment son système n’est pas surchargé et que son service Cloud répond sans problème à toutes les demandes. Cela ne les a pas empêchés de prendre les devants et de se mettre en contact avec les services de santé et d’urgence afin de les aviser que l’entreprise restait à leur écoute pour tout besoin particulier. La société affirme qu’elle travaille en étroite collaboration avec tous les acteurs du domaine de la santé ainsi qu’avec les gouvernements, et que ceux-ci peuvent compter sur leur soutien, au besoin.

« It’s not business as usual »

Le blog se termine en indiquant clairement l’état d’esprit des dirigeants d’Azure sur ces mots : « It’s not business as usual ». En traduction libre, cela signifie que pour l’équipe de Microsoft, nous ne vivons pas des moments normaux, et donc, il faut s’adapter à la nouvelle situation.

La compagnie souligne qu’elle préférait aviser ses clients de retards potentiels, si les organismes de santé venaient à nécessiter leurs services, que d’offrir des excuses ultérieurement pour ne pas avoir su répondre à leurs demandes dans le temps normal imposé.