Comment installer un VPN ?

Après le choix d’un fournisseur de service vpn, la première chose à faire est de télécharger l’application de l’entreprise via la page de téléchargement dédiée. Il faut ensuite payer un abonnement pour une période d’utilisation déterminée ( voici Une sélection des meilleurs VPN gratuits ). En fonction de la licence choisie, il est possible d’utiliser le service sur différents appareils compatibles. En dépit des restrictions d’Apple, un client vpn d’une entreprise, disponible sur l’App Store, peut différer de sa version web.

Après installation de l’application, vous êtes invité à entrer vos informations de connexion. Dans la plupart des cas, il s’agit du nom d’utilisateur et du mot de passe que vous avez créés lors de votre inscription au service.

Une fois connecté, votre application vpn communique généralement avec le serveur vpn le plus proche de votre position géographique actuelle. Cette implémentation est faite afin d’avoir une meilleure bande passante car les latence et réduction de la vitesse de connexion augmentent en fonction de l’éloignement du serveur VPN par rapport à votre emplacement. Après ces étapes, vos informations seront dorénavant transmises de façon sécurisée par le biais du VPN.

Notez par ailleurs qu’il n’est pas obligatoire d’installer le client vpn de votre fournisseur de service. Au lieu de cela, vous pouvez configurer les paramètres réseau de votre périphérique (ordinateur portable, téléphone mobile, etc.) afin de vous connecter directement au serveur VPN. Cette approche représente la meilleure option pour ceux qui ont les connaissances techniques nécessaires et qui craignent une éventuelle surveillance de leurs activités en ligne à travers les applications clientes. La plupart des services VPN mettent à disposition de l’utilisateur la documentation qu’il lui faut pour la configuration de son appareil.

Les réglages avancés

Chaque service vpn offre un ensemble des fonctionnalités qui varient d’un fournisseur à un autre. Il est donc difficile de faire une généralisation sur ce que l’utilisateur trouvera comme options de paramétrage. La documentation reste toutefois une source d’informations non négligeable car après tout, la meilleure façon d’apprendre à utiliser un outil est de l’essayer.

En outre, la plupart des services VPN incluent une fonctionnalité Kill Switch. Une fois activée, cette option empêche votre ordinateur ou votre mobile de transmettre et de recevoir des informations via internet si la connexion au vpn venait à s’interrompre spontanément. Elle est utile lorsque le périphérique client se déconnecte inopinément du vpn. Dans ce cas, elle empêchera la transmission de petites quantités de données non chiffrées.

Une autre option permet de sélectionner le protocole vpn souhaité. Cela peut être impressionnant pour le novice car ces protocoles ont des noms techniques peu familiers et les fournisseurs donnent rarement des détails clairs sur ce que chacun d’entre eux apporte comme avantages ou inconvénients par rapport aux autres. Mais en général, il s’agit d’un réglage que vous pouvez ignorer.

Si toutefois vous voulez en savoir davantage pour l’installation de votre vpn, sachez que le protocole le plus utilisé est l’OpenVPN. C’est un protocole open-source qui a suffisamment été éprouvé pour toutes les vulnérabilités potentielles. IKEv2 sera également une bonne alternative sécurisée si OpenVPN n’est pas disponible. En effet, sur certaines plateformes comme celles de Mac et Iphone, OpenVPN n’est toujours pas disponible en raison des restrictions imposées aux développeurs. Par ailleurs, les meilleurs vpn pour iPhone donnent accès aux plus récents protocoles disponibles sur cette plateforme.