Cette arnaque qui a coûté très cher à Apple

Aujourd’hui, on n’est vraiment plus habitué à voir les grandes entreprises se faire avoir, tant elles ont l’air puissant, omniscient et absolument incontournable. Pourtant, on vient d’apprendre qu’Apple s’était fait dérober 3,7 milliards par des escrocs chinois en 2013. Une information hallucinante dévoilée par le journal américain The Information et relayée en France par Les Échos.

Une faille dans la garantie

Ces escrocs chinois étaient bien informés et leur connaissance des conditions de garantie de la marque Apple leur a permis de gagner plusieurs milliards. Comment ? Tout simplement en profitant d’une clause qui stipule que la marque ne peut pas refuser de reprendre un produit défectueux dans les quelques jours qui suivent l’achat.

Résultat, ces escrocs ramenaient des iPhone qu’ils avaient vidés de leurs composants pour les remplacer par quelque chose dont le poids était équivalent. Les employés de l’Apple Store n’avaient alors pas d’autres choix que de donner un iPhone neuf et fonctionnel en échange. Le client ressortait donc avec un nouvel iPhone à revendre et avait déjà pu revendre les composants de l’autre. La marque, quant à elle, venait de vendre deux iPhone pour le prix d’un sans le savoir.

Apple a vite réagi

Quand on connaît le prix d’une réparation macbook pro (ou d’un autre produit) par Apple, on comprend que la marque soit obligée de proposer une garantie aussi permissive sur ses produits neufs. Pourtant, Apple n’a pas mis longtemps à comprendre qu’il y avait un problème avec ce nouvel Apple Store qu’elle venait d’ouvrir à Shenzhen au sud-est de la ville.

Avec jamais moins de 200 réclamations par semaine et parfois plus de 2 000 durant six mois, Apple a rapidement saisi la supercherie. Les escrocs allaient même jusqu’à payer des gens pour faire la queue à leur place et pouvoir ainsi ramener plusieurs iPhone par jour sans se faire reconnaître. Cependant, Apple ne pouvait pas réagir trop rapidement à cette situation, de peur de refuser à un vrai client un service qu’elle était légalement tenue de lui offrir.

Des pertes records

3,7 milliards, c’est donc la somme totale qu’aura coûtée cette mésaventure chinoise à l’entreprise toute-puissante en Amérique. La marque aura mis en place de nombreuses stratégies pour essayer de repérer les escrocs et d’échapper à la nécessité de les rembourser. Cependant, la tâche était trop importante et les pertes déjà trop grandes.

Apple décida donc de fermer l’Apple Store de Shenzhen au cours de l’année 2013. Cependant, il faut savoir que ces 3,7 milliards correspondent au coût entraîné par la politique de garantie de la marque, mais les arnaques ne se concentrent pas uniquement en Chine.