Assurance PVT : Tout savoir sur l’assurance Programme Vacance-Travail

Le Programme Vacances Travail (PVT) est le fruit d’un partenariat entre 15 pays signataires (France, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, Corée du Sud, Colombie, Hong-Kong, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Uruguay, Russie, Taïwan) en vue de promouvoir les échanges culturels entre leurs ressortissants. Les bénéficiaires de ce programme ont la possibilité de travailler tout en vivant de nouvelles expériences durant leurs vacances dans l’un des pays susmentionnés. Ils doivent toutefois être âgés de 18 à 30 ans (jusqu’à 35 ans pour le Canada).

D’autres conditions en plus de l’âge doivent être remplies, à savoir : disposer d’un passeport en cours de validité de l’un des pays partenaires, participer pour la première fois au PVT dans le pays visité, avoir des ressources suffisantes pour le début du séjour et une assurance santé internationale couvrant toute la période du voyage (qui peut aller jusqu’à 1 an). Ce dernier point est important car vous ne pourrez pas profiter de l’assurance maladie de votre pays d’accueil une fois sur place. En outre, la souscription à une assurance adaptée à votre projet est déterminante pour l’obtention du visa PVT.

A lire également :  Trouver l’assurance PVT qui convient le mieux à vos besoins !

L’importance de choisir une assurance PVT appropriée pour votre séjour

L’assurance étant obligatoire dans le cadre d’un voyage en PVT, la question n’est pas de savoir s’il est nécessaire ou pas de souscrire une, mais de pouvoir choisir celle qui est la plus adaptée à la nature de votre projet et aux exigences de votre pays d’accueil.

En effet, une assurance “low cost” n’est pas forcément la meilleure solution. Dans la majeure partie des cas, vous devrez opter pour une assurance multirisque dont le coût s’élève à un peu plus de 30 euros /mois, soit 360 euros pour une couverture intégrale durant un séjour d’une année. C’est le lieu de préciser que si votre attestation d’assurance ne couvre pas toute la durée de votre séjour, vous courez le risque de voir votre demande de “Visa Vacances Travail” annulée ou de voir la durée de votre PVT réduite à celle de votre contrat d’assurance.

Votre assurance PVT a pour but de garantir la réussite de votre projet de voyage en vous couvrant dans diverses situations telles que : une consultation chez le dentiste ou une hospitalisation, la perte de vos bagages, un rapatriement en urgence, etc.

Sachez cependant que, “assurance multirisque” ne signifie pas “assurance tout risque”. Ce qui veut dire que selon votre assureur et la formule souscrite, certaines dépenses seront à votre propre charge. D’où l’utilité de faire certaines vérifications avant de souscrire votre assurance PVT.

Quelques bonnes pratiques à suivre pour souscrire une assurance PVT

La souscription d’une assurance voyage n’est pas la partie la plus excitante lors de la planification de votre projet “vacances-travail”, mais c’est de loin l’une des plus importantes. En effet, vous serez heureux d’être couvert en cas de maladie, d’accident de travail, de perte ou vol de vos bagages.

Cependant, prenez la peine de lire attentivement les termes et conditions de la compagnie d’assurance afin de vous assurer que son offre correspond effectivement à vos besoins, notamment pour les cas d’accidents au travail ou de sports à haut risque.

En général, une bonne assurance PVT offrira de la flexibilité dans le renouvellement et la résiliation des différents plans, couvrira les risques liés à une grande diversité d’activités (travail, sport ou randonnée), sera valable dans plusieurs pays sinon dans tous les pays.